Kuri-Culture & Perma-Wasi

     62-rayons-soleil-travers-arbres-meilleure-photo-contre-jour      63-pluie-feuilles112-newsbg2

 

 

 

Notre ambition à travers le centre KuriWasi est de mettre en place, sur le terrain, un système agricole basé sur les principes de la permaculture et de l’agroforesterie, c’est-à-dire qui s’approche autant que possible d’un écosystème forestier naturel, dont il imite les structures végétales et les synergies entre plantes et animaux.

La permaculture est un mode de culture des sols qui vise à leur mise en valeur agricole permanente tout en permettant un enrichissement permanent des sols. Techniquement, l’agroforesterie permet tout cela, elle est donc incluse dans la notion de permaculture.
D’autant plus que les 2 systèmes se basent sur la même idée : observer les milieux naturels, notamment la forêt puisque c’est le système le plus proche de la perfection, pour comprendre comment ils fonctionnent et chercher à les imiter ( > Avez-vous déjà vu quelqu’un arroser ou mettre de l’engrais dans une forêt ?!... ).

La base de l’idée est donc, dans les 2 systèmes, d’une couverture permanente du sol pour empêcher l’érosion, la fuite des nutriments, le dessèchement des sols, et favoriser la formation d’un humus bactérien plein de vie qui va sagement pré-digérer la nourriture des plantes, notamment les sucres complexes que sont les lignines, en échange de quoi les plantes leur donnent à manger, ce qui enrichit progressivement le sol...

En résumé, favoriser les synergies positives du milieu naturel pour qu’il travaille à notre place...
Tout le contraire de l’agriculture dite « productiviste » qui en réalité est extrêmement énergivore car peu efficiente en termes de rapport entre énergie consommée pour la quantité de calories produites.

Ce concept est donc basé sur l’idée d’une agriculture permanente, qui permet un enrichissement progressif des sols cultivés en mimant les mécanismes des écosystèmes naturels.
Elle donne alors lieu à une grande diversité de productions, végétales et animales, sur un même espace.

          66-feuilles-rouge     115-vols-perroquets

 

 

 

Cette agriculture vise ainsi à répondre aux enjeux modernes d’appauvrissement progressif des sols cultivés - allant parfois jusqu’à leur désertification - en proposant un modèle d’agriculture pérenne, basé sur l’arbre. Elle replace à leur juste place, au cœur du processus, les écosystèmes naturels en tant que modèle à suivre.

L’objectif de KuriWasi est donc de maximiser l’autosuffisance du centre, en disposant d’un système productif énergétiquement autonome qui procure à la fois des aliments de grande valeur diététique et de nombreuses substances utiles – plantes médicinales, bois, résidus organiques...
Tout en nécessitant des investissements en temps de travail et en finances relativement faibles. Ainsi que de redonner vie aux terres qui ont été défrichées pour faire de l’élevage.
La plupart des terres qui seront mises en valeur de cette manière seront par conséquent les pâturages, qui présentent une valeur ajoutée tant écologique que nutritive très faible. Certaines zones de repousses de forêt secondaire seront ainsi réaménagées, en accompagnant la reconquête naturelle des zones dégradées par les espèces pionnières, c’est-à-dire en intégrant directement les espèces cultivées sous la végétation actuelle, formée principalement de yarumos (Cecropia).

116-amazon 117-mix-indien 118-jaguar-noir76-colibri